cliquer pour afficher la version imprimable

Jésus remettant à saint Pierre les clés du paradis, Ingres, 1820

Jésus remettant à saint Pierre les clés du paradis, Ingres, 1820

En prière

Mon Dieu, quelle guerre cruelle !
Je trouve deux hommes en moi :
l’un veut que plein d’amour pour toi
mon cœur te soit toujours fidèle.
l’autre à tes volontés rebelle
me révolte contre ta loi.

L’un tout esprit, et tout céleste,
veut qu’au ciel sans cesse attaché,
et des biens éternels touché,
je compte pour rien tout le reste;
et l’autre par son poids funeste
me tient vers la terre penché.

Hélas ! en guerre avec moi-même,
où pourrai-je trouver la paix ?
je veux, et n’accomplis jamais.
je veux, mais, ô misère extrême !
je ne fais pas le bien que j’aime,
et je fais le mal que je hais.

O grâce, ô rayon salutaire,
viens me mettre avec moi d’accord ;
et domptant par un doux effort
cet homme qui t’est si contraire,
fais ton esclave volontaire
de cet esclave de la mort.

Jean Racine

 

Une parole pour ce dimanche 28 mars 2021

   Simon Pierre, l’un des piliers de l’Église, est au cœur de la tourmente ce jour-là. Il venait de révéler le vrai visage de ce Rabbi de Nazareth qu’il suit depuis des mois maintenant. Ce n’était pas sa seule pensée humaine qui lui faisait dire cela. Il avait été touché par la grâce : le Père céleste lui donnait de voir par-delà le voile, que Jésus était bien ce Messie, ce Fils du Dieu vivant.
  Pierre est au cœur de la tourmente parce que peu après cette lumineuse révélation, le Christ, le Messie, le Fils du Dieu vivant le reprend avec véhémence : “arrière de moi Satan”. D’abord encensé, le voici maintenant incendié. Mais qu’est-ce qui a déclenché ainsi la foudre ? Cette parole de Pierre, toute humaine cette fois-ci : “Non il ne t’arrivera rien, Jésus. Tu ne devrais pas parler ainsi”. Pierre avait repris Jésus en aparté peu après que celui-ci, Jésus, avait révélé à son tour sa prochaine passion, sa mort à cause des anciens du peuple et des maîtres de la Loi. Et on comprend Simon Pierre : il semble absurde que les amoureux de Dieu, les érudits de l’Écriture, puissent ainsi mettre à mort celui que l’on attend depuis des générations.

Alors Pierre le prit à part et se mit à le reprendre en disant: «Que Dieu t’en garde, Seigneur! Cela ne t’arrivera pas.» Matthieu 16, 22

   Simon Pierre passe de la lumière à l’obscurité. Lui le futur pilier de l’Église, celui qui aura autorité d’ouvrir et fermer les portes des cieux. Cela flanque un peu le vertige par moment. Pierre, le roc, se comporte à ce moment comme le petit caillou qui aurait pu faire dérailler le cours de l’histoire. Il aurait tant voulu que les choses ne soient pas ainsi.
  Et pourtant c’est de cette manière qu’il faut que les choses se passent. Et il fallait peut-être aussi que Pierre passe par ce chaud-froid pour mieux comprendre le cœur humain, en peine à discerner toujours les plans de Dieu.

Sandro Restauri

Les ministres de la paroisse vous adressent cette lettre de nouvelles à quinzaine pour tisser le lien avec vous et la communauté paroissiale. Pour vous abonner à la lettre de nouvelles, prenez contact avec la rédaction à info.slv@eerv.ch ou suivez ce lien pour y inscrire votre adresse électronique.

Les églises de nos villages

Dimanche 28 mars – Culte des Rameaux

   Culte à 10h au Temple de Yens, avec le pasteur Sandro Restauri –  Matthieu 16, 13-22. La figure de Pierre est au cœur de ce culte; il nous permettra d’approcher les événements de la passion qui se prépare. Attention à l’heure d’été. Cliquer ici pour s’inscrire.
  Les jeunes catéchumènes de la volée Simon vivront leur culte de confirmation le dimanche 19 septembre prochain. Plusieurs seront présentes ce dimanche pour marquer cette étape de leur vie. Un temps de prière sera spécialement vécu pour elles.

 

Semaine sainte – les cultes en paroisses

Jeudi saint – 1 avril

Image par congerdesign de Pixabay

   19h à Villars-sous-Yens : Culte du jeudi saint, avec cène, avec le pasteur Sandro Restauri. Au cœur de la célébration, le récit du lavement des pieds, tel que le propose l’évangéliste Jean.
   Du matériel existe pour permettre de vivre cette célébration en famille. Prenez contact avec le pasteur Restauri. Cliquer ici pour s’inscrire.
  Dès 20h, toujours à Villars : une veillée de prière pour entrer dans le récit de la passion et rester une heure avec le Christ à Gethsémané, en priant et méditant les textes des trois premiers évangiles. Cliquer ici pour s’inscrire.

 

Vendredi-Saint – 2 avril

Croix Vendredi-Saint

Image par Gerd Altmann de Pixabay

   10h à Lussy : Culte du Vendredi-Saint avec sainte-cène avec le pasteur Sandro Restauri. “Terre et ciel réunis à la croix”, avec le récit de Jean 12, 21-33, lorsque Jésus annonce sa mort et révèle le sens de celle-ci. Cliquer ici pour s’inscrire.

   15h à Tolochenaz : Célébration liturgique avec la lecture intégrale de la passion selon saint Jean. (Jean 18-19). Avec la troupe EnVie2+, entrecoupé de plusieurs Arias de la Passion de St-Jean de Bach. Cliquer ici pour s’inscrire.

 

Samedi saint – 3 avril

Célébration-spectacle « Reste avec nous ! »

Célébration-spectacle « Reste avec nous ! »

   17h et 19h : célébration-spectacle au temple de Morges. Récit des événements entourant Vendredi-Saint et Pâques, à travers le regard de Elias Achim, l’ami du «bon larron» crucifié en même temps que Jésus.
  Le pasteur Christian Vez, également comédien, propose un spectacle à partir d’un texte d’Henri Guillemin, accompagné de deux musiciennes, Florence de Saussure au violon alto et Christianne Cornu Cavin au piano. 
  Plus d’informations sur le site. Réservation obligatoire auprès du secrétariat paroissial de Morges au 021 801 15 02 (8h30-11h30) jusqu’au 1er avril.

 

Dimanche de Pâques 4 avril

Image par Gerd Altmann de Pixabay

10h à Saint-Prex: Culte festif “Haut en Couleur” pour tout âge. Sommes-nous prêt·e·s à vivre de paix et de Souffle saint ? Jean 20:19-23, avec Claire Paquier pour le souffle des orgues, Marie-Claire Renisio pour le souffle du basson, Alain Delabre pour le souffle de la trompette. Cliquer ici pour s’inscrire.

Éventuel deuxième culte de Pâques identique à 11h à Saint-Prex, si le premier culte est complet lorsque vous vous inscrivez.

 

S’inscrire au culte – pourquoi ?

   Il n’est pas dans nos coutumes de s’inscrire pour aller au culte, comme on le ferait pour une activité quelconque. Nous invitons néanmoins chaque paroissien à manifester son intention de venir à un culte, afin de garantir qu’une place lui soit assurée. En effet, les mesures sanitaires édictées par l’OFSP imposent un nombre maximum de personnes pouvant se rassembler pour un service religieux, et nous voulons éviter de renvoyer des paroissiens. Nous vous encourageons également à venir le cas échéant au premier culte à 9h15, permettant ainsi de mieux répartir les personnes.
  Vous pouvez vous inscrire en appelant le ministre officiant (numéro dans le bandeau ci-dessous) ou en le faisant directement en ligne. Le cas échéant, le conseil pourrait décider de dédoubler le culte, lorsque celui-ci est un culte central.

Cliquer ici pour s’inscrire.

Pour les plus jeunes et les familles

   Rappelons le site KTclic de notre Eglise qui permet de découvrir les récits de cette semaine sainte en image et en vidéo.

Prochaine lettre de nouvelles pour dimanche 4 avril 2021

frise : Transition écologique, Bon cumulus, Campagne oecuménique, En se serrant les coudes
 

Les ministres restent à disposition pour tout échange par téléphone et accompagnement spirituel. Le numéro de la permanence pastorale reste actif 24h/24. N’hésitez pas non plus à déposer un message sur le répondeur du Réseau SLViens pour faire part d’une demande d’entraide :

  • Réseau SLViens : 079 215 10 49
  • Nadine Huber : 021 331 57 71 (pour les villages de Lussy, Lully, Villars et Yens)
  • Renaud Rindlisbacher : 021 331 58 17 (pour le bourg de St-Prex)
  • Sandro Restauri : 021 331 56 77 (pour les villages de Vufflens, Chigny, Denens, Tolochenaz et Vaux)
  • Numéro de la permanence pastorale : 077 522 88 50

cliquer pour afficher la version imprimable