cliquer pour afficher la version imprimable

 

“La Transfiguration” de Giovanni Bellini, 1490, Musée Capodimonte, Naples

En prière

Montagne de la rencontre, de l’illumination,
Haut-lieu où Dieu conjugue une triple présence,
La force de son amour en son incarnation,
Renouvelant aux hommes le signe de l’alliance.

Pierre garde son rêve d’un messie triomphant:
Il veut installer là des cordes et des toiles,
Comme pour retenir l’insaisissable instant,
Arrêter dans le ciel la course de l’étoile.

Mais Jésus est en marche vers le bois du supplice,
Nul ne peut détourner le Christ de son destin,
Il fait don de sa vie, offerte en sacrifice,
Le messie de Dieu a pris d’autres chemins.

Thabor ne saurait être une aubaine d’amis,
Bénéficiant de droits, usant de privilèges;
L’unique destin que Jésus a promis,
C’est le bois de la croix, scandale, sacrilège.

Après trois jours passés dans la noirceur du gouffre,
Jésus-Christ inaugure l’aube d’un nouveau jour.
Pour un monde qui geint, pour un monde qui souffre,
Il a fait éclater le feu de son amour.

Jean-Robert Gnaegi, “Au-delà du miroir”, p.39

Une parole pour ce dimanche 28 février 2021

Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il les conduisit seuls à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; ses vêtements devinrent resplendissants et d’une telle blancheur que personne sur la terre ne peut blanchir ainsi. Marc 9, 2 ss.

   Le récit de la transfiguration fait partie de ces récits incontournables des évangiles comme le sont les récits de la nativité, de la passion et de la résurrection. Il est situé dans chacun des trois premiers évangiles à un moment charnière et marque un tournant dans le ministère de Jésus. À partir de cette expérience que l’on qualifie sans ambages d’extatique, le Christ va marcher vers sa passion et l’annoncera très clairement à ses disciples. 

   Tout comme Pierre, Jacques et Jean, nous avons besoin que des lucarnes sur le ciel  s’entrouvrent pour nous, pour nous permettre de contempler la Gloire de Dieu, pour nous permettre ensuite de prendre à bras-le-corps le monde tel qu’il se présente à nous. C’est alors seulement, fortifiés par ces expériences, ces intimes coeurs à coeurs avec le Très-Haut, que l’on se sait plus fort, paré contre la peur, armé pour avancer en eaux profondes et troubles. 

   Mais, pour vivre une telle expérience, le croyant doit savoir regarder au-delà de sa réalité présente, et discerner la réalité ultime qui s’y cache. Pour cela, il doit laisser son regard se transformer et s’élargir aux dimensions du ciel. Et Dieu vient à son aide, dès lors que, par sa grâce, Il pose son regard et son Souffle sur lui.
  Alors que le journaliste interviewait les tailleurs de pierres pour savoir ce qu’ils faisaient dans la carrière de marbre, et que les uns tançaient celui-ci en lui répondant avec banalité qu’ils étaient bêtement en train de tailler des pierres, d’autres, aux regards plus clairs et lumineux répondaient : “je construis une cathédrale”. Chaque coup de burin les rapprochait de cette vision qui les faisait, non seulement prendre courage, mais en plus leur donnait déjà d’envisager les choses telles qu’elles seront.

Sandro Restauri, pasteur

Les ministres de la paroisse vous adressent cette lettre de nouvelles pour tisser le lien avec vous et la communauté paroissiale. Avec cette nouvelle année qui commence, nous revenons à un rythme de lettre à quinzaine. Pour vous abonner à la lettre de nouvelles, prenez contact avec la rédaction à info.slv@eerv.ch ou suivez ce lien pour y inscrire votre adresse électronique.

Les églises de nos villages

Nouvelles de la paroisse

Campagne Oecuménique 2021 “Justice climatique, maintenant !”

   La justice climatique est au cœur de la Campagne œcuménique 2021 qui vient de s’ouvrir. Les conséquences des changements climatiques frappent aujourd’hui le plus durement les pays du Sud, alors qu’ils y ont le moins contribué.
   Pour Pain pour le prochain, Action de Carême et Être partenaires, il est plus que temps que les principaux émetteurs de gaz à effet de serre, à savoir les pays du Nord, dont la Suisse, et leurs citoyen·ne·s, prennent leurs responsabilités ; c’est une question de justice. Pour répondre à l’urgence climatique et sauvegarder la planète, il est indispensable d’adopter un style de vie plus sobre, afin de limiter à 1,5 degré la hausse moyenne de la température mondiale.

   A l’occasion de cette période de Carême, vous pourrez retrouver lors des différents cultes le calendrier de la campagne œcuménique qui s’intitule cette année “Scénario pour un avenir meilleur”. Ils vous permettront de cheminer jusqu’à Pâques en vous proposant des pistes pour œuvrer à la cause climatique.
   Les cultes de cette période seront eux aussi en lien à cette thématique, inspirés par le travail réalisé par Pain pour le prochain et Action de Carême. 
   Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller consulter le site de cette nouvelle campagne œcuménique, où vous pourrez retrouver des articles, des vidéos et des témoignages: https://voir-et-agir.ch/topic/justice-climatique-maintenant/

Festival de soupes à l’emporter

   En raison de la situation sanitaire, l’équipe Terre Nouvelle de la paroisse vous propose une nouvelle formule à l’emporter pour le traditionnel Festival de Soupes. La distribution aura lieu le mercredi 3 mars à la salle communale de Denens.
   Si vous souhaitez préparer et offrir une soupe maison, apportez-la dans votre casserole entre 10h30 et 11h15. Et si vous souhaitez déguster une bonne soupe, munissez-vous de votre contenant et venez chercher la soupe de votre choix dès 11h30. Quelle que soit la formule choisie, merci de vous inscrire par mail à Lisou Liechti ou au 078 648 94 43.
   En participant à ce festival de soupes vous soutenez les projets de Pain pour le prochain, Action de Carême et Être solidaires dans les pays du Sud en lien à la Campagne oecuménique.

Bonne suite Victor

   Victor Corsten de Vuffens arrive au bout de son engagement bénévole au sein de notre paroisse. Présent à l’accueil des cultes de 10h ou 10h30, il s’est occupé pendant trois mois de prendre les noms et procéder à la désinfection des mains. Il nous adresse ici un mot d’au revoir :
  “Voilà, nous sommes à la fin février. Je vois arriver la fin de mon engagement auprès de vous, et mes examens arrivent à grand pas. Je tenais à remercier tous les paroissiens qui m’ont accueilli à bras ouverts. Une ouverture et une bienveillance envers les autres que l’on ne voit pas beaucoup dans notre monde actuel. Ça fait aussi plaisir de pouvoir enfin mettre des noms sur des personnes que je croise dans mon village et les villages voisins. Merci pour tout et à bientôt  – Victor ”

Prochaine lettre de nouvelles pour dimanche 14 mars 2021

frise : transition écologique, campagne oecuménique 2021, Victor Corsten, Godlyplay 

Prochains cultes

  • 28 février – Passion II : 9h15 à Denens et 10h30 à Yens avec le pasteur Sandro Restauri, Marc 9, 2-10
  • vendredi 5 mars à 16h30 : Journée Mondiale de Prière à Lussy-sur-Morges « Bâtir sur le roc » (Psaume 127) liturgie écrite par des femmes de Vanuatu
  • 7 mars – Passion III : 10h à Saint-Prex, Culte Haut en Couleur, « Tu m’as remis sur pied, tu m’as donné du large » (Ps 31:9) avec le pasteur Nadine Huber (Attention changement de lieu par  rapport aux indications du journal « réformés »)
  • 14 mars – Passion IV :  9h15 Villars, 10h30 Vufflens, l’évangile de Judas, un écrit apocryphe publié il y a 15 ans, avec le pasteur Nadine Huber (Attention changement de lieu par  rapport aux indications du journal « réformés »)

Dates à retenir

  • mardi 2 mars à 14h : Marche méditative : inscription auprès de Elizabeth Uldry 079 446 95 64 ; possibilité de dédoubler
  • prochaines rencontres Godlyplay : les 10 commandements, à choix le samedi 6 mars à 10h ou mercredi 10 mars à 13h30. Informations Nadine Huber

Dans nos familles

Nous avons accompagné dans le deuil la famille de Hans van Swaay, de St-Prex, le 16 février. François Ludwig, de St-Prex, le 25 février.

Ailleurs dans le canton et la région

Miettes de Carême

   Découvrir chaque jour un nouveau poème en résonance à un verset du livre d’Esaïe, tel est le projet que vous proposent le pasteur Etienne Guilloud et le diacre Renaud Rindlisbacher pour accompagner votre cheminement de Carême. A suivre ici: https://miettesdecareme.blogspot.com/

Votation du 7 mars : interdiction de dissimuler son visage

   Afin de nourrir votre réflexion, le Conseil paroissial porte à votre connaissance le communiqué de presse rédigé par le Conseil de l’Eglise Evangélique Réformée de Suisse le 26 janvier dernier à propos de cette votation.

Camps d’été

   Malgré les incertitudes liées à la pandémie, un camp d’été sur la première semaine de juillet pour les enfants entre 6 et 12 ans est en préparation. Les contacts sociaux manquent à chacun et l’équipe d’organisation a à coeur d’offrir un beau projet pour les enfants en pleine nature et dans des locaux offrant beaucoup d’espace. Et, en bonus pour les jeunes dès 14 ans: possibilité de se joindre à l’équipe d’animation.
  Plus de renseignements sur le site ou auprès du pasteur Christophe Peter, 021 331 56 66.

Les ministres restent à disposition pour tout échange par téléphone et accompagnement spirituel. Le numéro de la permanence pastorale reste actif 24h/24. N’hésitez pas non plus à déposer un message sur le répondeur du Réseau SLViens pour faire part d’une demande d’entraide :

  • Réseau SLViens : 079 215 10 49
  • Nadine Huber : 021 331 57 71 (pour les villages de Lussy, Lully, Villars et Yens)
  • Renaud Rindlisbacher : 021 331 58 17 (pour le bourg de St-Prex)
  • Sandro Restauri : 021 331 56 77 (pour les villages de Vufflens, Chigny, Denens, Tolochenaz et Vaux)
  • Numéro de la permanence pastorale : 077 522 88 50

cliquer pour afficher la version imprimable