cliquer pour afficher la version imprimable

Jésus-Christ au Sacré-Coeur de Paris par 139904 sur Pixabay

Jésus-Christ au Sacré-Coeur de Paris – Pixabay

En prière

Seigneur notre Dieu, nous te louons parce que Tu nous aimes !
Merci d’avoir envoyé ton fils pour nous le dire et nous le répéter.

Ô Christ notre Sauveur, nous te louons parce que Tu es présent au milieu de nous.
Merci de nous avoir partagé l’Esprit qui est en Toi pour nous rendre capables d’être tes amis, tes témoins.

Loué sois-tu Seigneur parce que tu n’as jamais cessé d’appeler des hommes et des femmes pour les envoyer porter à la terre entière ton amour et ton pardon.

Loué sois-Tu pour ceux et celles qui ont travaillé et prié fidèlement,
pour que Tu sois connu, respecté et aimé au près et au loin 

Gloire, Honneur, Louange à Toi,
Dieu Père, Fils et Saint-Esprit
Amen !

Texte liturgique EERV

Une parole pour ce dimanche 14 février 2021

   Ce dimanche est un 14 février, fête de la Saint-Valentin. Alors qu’on associe à cette journée la fête des amoureux, il est intéressant de se rappeler qui était ce fameux saint Valentin.
  Le sanctoral catholique, (c’est-à-dire l’ensemble des jours liturgiques consacrés à la célébration des saints) ne mentionne qu’un des trois saints Valentin pour ce 14 février; Il était de Rome et ce n’est pas celui qui nous intéresse le plus ici. Le saint Valentin des amoureux venait de Terni, une ville au cœur de l’Italie, en Ombrie et il vivait au IIIe siècle. Il a été martyrisé par l’empereur Claude parce que ce prêtre-moine s’était permis d’enfreindre la loi martiale, en célébrant le mariage de soldats romains, pourtant interdits de convoler en juste noce par l’empereur. En tant de guerre, pas de mariage !

   Mais l’amour est plus fort, et saint Valentin le savait déjà pour oser contrevenir ainsi aux mesures impériales imposées aux soldats. Car que peuvent la haine et la violence, mais surtout la peur et la désespérance, face à la puissance de l’amour ! Ni hier, ni aujourd’hui d’ailleurs, la mort ne peut contraindre la vie ni l’amour.
  C’est chaque fois la victoire de la Résurrection au matin de Pâques qui résonne lorsque l’amitié, l’amour, la tendresse l’emportent sur tout ce qui pourtant pourrait réfréner les passions et les éteindre. Car la vie et le monde ne sont pas tendres avec celles et ceux qui cherchent à vivre au quotidien cet amour-charité, que le Christ a proclamé et dont il s’est fait le héraut vivant aux yeux du monde.

   Et que restera-t-il au bout du compte, au bout de la vie, lorsque le dernier souffle nous emportera, sinon la qualité et la quantité d’amour et de charité que nous aurons transmis et partagés ? Car comme le rappelle l’apôtre Paul aux Corinthiens : 

Maintenant donc ces trois choses demeurent : La Foi, l’Espérance, l’Amour, mais la plus grande des trois, c’est l’Amour !
1 Corinthiens 13,13

Sandro Restauri, pasteur

Les ministres de la paroisse vous adressent cette lettre de nouvelles pour tisser le lien avec vous et la communauté paroissiale. Avec cette nouvelle année qui commence, nous revenons à un rythme de lettre à quinzaine. Pour vous abonner à la lettre de nouvelles, prenez contact avec la rédaction à info.slv@eerv.ch ou suivez ce lien pour y inscrire votre adresse électronique.

Les églises de nos villages

Nouvelles de la paroisse

La fête de la Saint-Valentin s’organise

   Ils seront huit couples de la paroisse et de la région à vivre un temps mis à part pour cette Saint-Valentin autrement. Un savoureux repas préparé par l’Auberge de l’Union sera dégusté, à la lueur des chandelles à la maison. L’équipe organisatrice prévoit une délicate attention pour décorer la table. Une vidéo, éditée par la communauté du Chemin Neuf, est disponible sur notre site ; elle proposera aux couples un espace de réflexion et de partage.
  Les cultes de ce dimanche nous permettront de célébrer ce Seigneur que saint Valentin servait de tout son cœur. Un moment d’intercession sera vécu en communion avec les couples que nous porterons dans la prière.

Une jeune musicienne aux commandes

   Alicia est une jeune adolescente de 16 ans et est étudiante au Conservatoire de l’Ouest Vaudois. Contactée par Claire Paquier, organiste à St-Prex, elle a répondu à notre appel et viendra ce dimanche 14 février tenir le piano de Vufflens, les orgues étant en panne pour l’instant. Un grand merci !
  Notre paroisse serait très heureuse de solliciter l’engagement d’autres jeunes musiciens dans la paroisse pour accompagner les cultes dominicaux, que cela soit à l’orgue, au piano ou par d’autres instruments classiques. Merci de contacter Nadine Huber, ou l’un des ministres, pour cela.

Retour du culte missionnaire

   Il était question de porter du fruit ou des fruits, au pluriel, lors de ce dimanche 7 février dernier à Lully. Un parcours à travers l’Écriture a permis de sentir comment cet appel à porter du fruit faisait partie du projet créateur de Dieu, qui insère cela comme principe sacré au sein de la création.
   Cette dynamique concerne aussi notre âme, que le souffle de l’Esprit Saint visite et ensemence pour faire grandir en nous, non pas les fruits, mais le fruit de l’Esprit : celui-ci prend saveur d’amour, de paix, de joie, de douceur, de bonté, de patience, de bienveillance, de tempérance et de maîtrise de soi. Rien que ça … quel beau programme.

Prochaine lettre de nouvelle pour dimanche 28 février 2021

frise : transition écologique, st Valentin de Terni, St-Valentin autrement, Judith Schrempf-Stirling 

Prochains cultes

  • 21 février : 10h à Lussy, avec la pasteur Nadine Huber, premier dimanche du temps de la Passion – Jean 13:18-30 « Judas avec Jésus-Judas contre Jésus ? »
  • 28 février : 9h15 à Denens et 10h30 à Yens avec le pasteur Sandro Restauri, Passion II – Marc 9, 2-10 « La transfiguration qui transfigure »

Dans nos familles

Nous avons accompagné dans le deuil la famille de : Elisabeth Mayor-Läderach, dite Doucette, de Chigny, le 3 février ; Christiane Bugnon-Mercier, dite Zouzou, de St-Prex, le 8 février.

Ailleurs dans le canton et la région

Cycle de conférences sur la transition écologique

   Cette deuxième conférence aura trait à l’économie. Celle-ci détermine de bien des manières la transition écologique. Quel type d’économie permettra aux générations futures de faire la transition nécessaire ? A quoi peut et pourra ressembler le management responsable ?
  Judith Schrempf-Stirling, professeur de management responsable à l’université de Genève, partagera sa vision de l’économie et de la responsabilité, lors de cette soirée en ligne, le jeudi 18 février à 20h, sur la plateforme Zoom.
  Pour recevoir le lien de connexion, merci de vous inscrire sur le formulaire en ligne ou d’appeler le pasteur François Paccaud, pour obtenir les détails pour une communication par téléphone, au 021 331 58 24.

M.I.S Trend mène l’enquête

   Le Journal “Réformés” est un magazine romand. Nos Églises souhaitent réaliser une étude auprès des foyers recevant le journal. N’hésitez pas à donner votre avis. Le questionnaire en ligne dure dix-quinze minutes. Possibilité également de contacter M.I.S Trend directement au 0800 800 246, pour convenir d’un rendez-vous téléphonique.

Les ministres restent à disposition pour tout échange par téléphone et accompagnement spirituel. Le numéro de la permanence pastorale reste actif 24h/24. N’hésitez pas non plus à déposer un message sur le répondeur du Réseau SLViens pour faire part d’une demande d’entraide :

  • Réseau SLViens : 079 215 10 49
  • Nadine Huber : 021 331 57 71 (pour les villages de Lussy, Lully, Villars et Yens)
  • Renaud Rindlisbacher : 021 331 58 17 (pour le bourg de St-Prex)
  • Sandro Restauri : 021 331 56 77 (pour les villages de Vufflens, Chigny, Denens, Tolochenaz et Vaux)
  • Numéro de la permanence pastorale : 077 522 88 50

cliquer pour afficher la version imprimable