cliquer pour afficher la version imprimable

Dans la main du Père - par skalekar1992 de Pixabay

Dans la main du Père – par skalekar1992 de Pixabay

En prière

“Personne ne pourra les arracher de ma main. Mon Père me les a donnés.”
Jean 10, 29

Quelle parole merveilleuse, Seigneur !
Je ne me lasse pas de l’écouter.
Personne ne pourra m’arracher de ta main !

Ta main forte de charpentier, qui rabotait et empoignait les planches et les poutres.
Ta main qui a rattrapé Simon-Pierre, qui coulait de peur et de manque de foi en marchant sur les flots.
Ta main qui a touché les yeux des aveugles pour leur donner la lumière.
Ta main que tu as posée sur les enfants pour les bénir et sur les malades pour les guérir.
Ta main fraternelle qui a partagé le pain quotidien avec tes disciples et multiplié les pains pour la foule affamée.
Ta main qui a rompu le pain de la cène, le dernier soir, alors que tu disais: “Ceci est mon corps livré pour vous.”

Ô Jésus, mon frère et mon Sauveur, prends ma main.
Je te donne ma main confiante. Conduis-moi sur le chemin de la vie.
Prends ma main dans la tienne et redis-moi:
“Mon Père et moi, nous sommes un.”
Nul ne pourra m’arracher de la main de ton Père.

Amen

Abbé Raymond Prévost

 

Une parole pour ce dimanche 17 janvier 2021

   Quand on relit le début de l’évangile de Marc, il est frappant de découvrir comme le début du ministère de Jésus se met très vite en place.
  Tout d’abord il reçoit le baptême, puis tout de suite après il va dans le désert. Ensuite, il appelle ses premiers disciples, il se rend à la synagogue pour enseigner et, déjà, il guérit miraculeusement un premier malade.

   Alors Jésus se rend à la maison de Simon et André, où peut-être il aura enfin le temps de se reposer un peu. Et bien non, là aussi Jésus passe à l’action avec une efficacité remarquable:
  “Jésus et ses disciples quittèrent la synagogue et allèrent aussitôt à la maison de Simon et d’André, en compagnie de Jacques et Jean. La belle-mère de Simon était au lit, parce qu’elle avait de la fièvre ; dès que Jésus arriva, on lui parla d’elle. Il s’approcha d’elle, lui prit la main et la fit lever. La fièvre la quitta et elle se mit à les servir.” (Marc 1, 29-31)

   Comme le dit si bien l’Abbé Raymond Prévost dans sa prière, Jésus tend sa main pour prendre la main de celle ou celui qui en a besoin. Nous en sommes également témoins dans ce récit, où sans la moindre hésitation Jésus s’approche de la belle-mère de Simon et lui prend la main. A son contact, elle sera remise debout. 

   Tout au long de la suite de son ministère, très nombreux seront celles et ceux qui se feront visiter par Jésus au cœur même de leur quotidien. A ses côtés, ils pourront ressentir qu’ils sont comme dans la main du Père et il découvriront que “Dieu n’est pas un Dieu lointain et théorique comme celui des religieux de l’époque, ni un Dieu sévère qui juge et qui fait peur comme celui des prédicateurs de l’apocalypse, ni un Dieu qui appelle à se retirer du monde pour former une communauté de purs; mais il est un Dieu ami qui visite les maisons.” (Antoine Nouis, L’aujourd’hui de l’Evangile) 

   Dans les temps si particuliers que nous traversons, il est bon de se rappeler que Jésus nous prend par la main et qu’il chemine avec nous au cœur même de notre réalité. Dans cette période d’incertitude et de solitude que nous vivons, ouvrons la porte à ce Dieu ami qui visite les maisons et sait, mieux que personne, se faire proche.

Renaud Rindlisbacher, diacre

Les ministres de la paroisse vous adressent cette lettre de nouvelles pour tisser le lien avec vous et la communauté paroissiale. Avec cette nouvelle année qui commence, nous revenons à un rythme de lettre à quinzaine. Pour vous abonner à la lettre de nouvelles, prenez contact avec la rédaction à info.slv@eerv.ch ou suivez ce lien pour y inscrire votre adresse électronique.

Les églises de nos villages

Nouvelles de la paroisse

Les cultes sont maintenus

   Les nouvelles directives entrant en vigueur ce lundi 18 janvier ne concernent pas la vie cultuelle de nos églises. Les cultes peuvent être célébrés, moyennant le respect des mesures édictées par l’OFSP, à savoir : respect des distances entre les paroissiens, le port du masque, le nettoyage des mains et le traçage des personnes assistant aux cultes.
   Le nombre de places est officiellement à 50 personnes, mais nos églises ne permettent d’accueillir que 25 à 35 personnes
   Nous sommes reconnaissants au Conseil d’Etat pour la confiance ainsi faite à nos communautés paroissiales qui ont acquis un certain savoir-faire depuis la fin du premier confinement en mai dernier.

Ecologie et vie quotidienne en église

   Lors de la dernière Assemblée paroissiale du 29 novembre nous avions informé que l’EERV avait rejoint le projet oecuménique EcoEglise  en 2019. Parmi les 50 paroisses recherchées par l’EERV, nous avons décidé de nous engager dans un tel programme.
  Pour intégrer dans la vie paroissiale la justice sociale et progresser dans le soin à la Création avec des mesures réalistes et effectives dans le quotidien et les événements de la paroisse. La transition écologique et sociale voulue par ce projet  se traduit par une authentique transition intérieure personnelle et collective, qui passe au préalable par une relation renouvelée à Dieu.. Cela induit un changement de regard sur le monde, nos liens aux autres et nos styles de vie. Et implique dès lors des changements sur notre consommation.
   La région Morges-Aubonne s’engage aussi en proposant des formations personnelles et d’adultes.
   Nous sommes à la recherche de trois personnes pour former une délégation, afin de nous aider à porter cette réflexion et la mettre en œuvre dans notre paroisse. Merci de prendre contact avec un des ministres de la paroisse 

Sondage occupation des temples

   Un sondage a été adressé au 371 lecteurs de la lettre de nouvelles en début d’année pour permettre au Conseil paroissial de nourrir sa réflexion sur l’occupation de nos lieux de cultes. Le sondage est toujours accessible en cliquant sur ce lien.
   Nous remercions d’ores et déjà ceux et celles qui ont pris la peine d’y répondre, même si leur rythme de vie ne permet guère d’espace aujourd’hui pour vivre une vie spirituelle en communauté.

frise : Aide aux victimes des ouragans au Honduras / Crêt-Bérard : Vie chrétienne, seuls et ensemble / EcoEglise

Prochains cultes

  • 17 janvier : 10h à Saint-Prex, avec le diacre Renaud Rindlisbacher (Marc 1, 29-39)
  • 24 janvier : 9h15 Tolochenaz et 10h30 Denens avec la pasteure Nadine Huber
  • 31 janvier : 9h15 à Vaux et 10h30 à Lussy, avec le pasteur Sandro Restauri. Participation de la volée Gabriel KT9 au culte à Lussy

Dans nos familles

Nous avons accompagné dans le deuil la famille de Charles Viret, de St-Prex, le 6 janvier; Carmen Carrard, de Vufflens, le 7 janvier, et Auguste Tercier, de St-Prex, le 8 janvier.

Ailleurs dans le canton et la région

Aide aux victimes des ouragans au Honduras

   L’EPER vient en aide aux victimes des ouragans au Honduras Eta et Iota, les deux ouragans qui ont frappé l’Amérique centrale au mois de novembre à deux semaines d’intervalle, et qui ont ravagé le Honduras, le Nicaragua et le Guatemala, touchant plus d’un million de personnes. L’Entraide Protestante Suisse (EPER) fournit une aide d’urgence pour les besoins de première nécessité et la reconstruction à hauteur de 500 000 fr. au nord du Honduras, particulièrement touché. Le projet est soutenu par la Chaîne du Bonheur et la Direction du développement et de la coopération (DDC).
   Compte postal pour les dons : 10-1390-5, mention « aide d’urgence Honduras »

Crêt-Bérard : Vie chrétienne, seuls et ensemble

   Des lundis soir pour explorer la vie communautaire. De nouvelles formes de vie d’Église émergent en Suisse romande. En plus des petits groupes et cellules de maison, apparaissent des initiatives de colocation chrétienne, des groupements sensibles à l’écologie, des fraternités de voisinage et des communautés inspirées du nouveau monachisme.
   À Crêt-Bérard, une toute petite fraternité est née il y a un an. Elle est actuellement composée de quatre personnes habitant sur place, partageant la prière de l’office, avec des rencontres hebdomadaires de convivialité et de formation ; deux nouveaux membres sont attendus au printemps.
  Elle souhaite élargir ses soirées d’édification à plus de monde et vous donne rendez-vous par écrans interposés, plusieurs lundis de 19h30 à 21h environ. L’intervenant-e donne un enseignement puis il y a un moment d’échange (avec vos réactions et échanges en ligne). Pour plus de renseignements, visitez la page Facebook ou appelez un des ministres de la paroisse.

Les ministres restent à disposition pour tout échange par téléphone et accompagnement spirituel. Le numéro de la permanence pastorale reste actif 24h/24. N’hésitez pas non plus à déposer un message sur le répondeur du Réseau SLViens pour faire part d’une demande d’entraide :

  • Réseau SLViens : 079 215 10 49
  • Nadine Huber : 021 331 57 71 (pour les villages de Lussy, Lully, Villars et Yens)
  • Renaud Rindlisbacher : 021 331 58 17 (pour le bourg de St-Prex)
  • Sandro Restauri : 021 331 56 77 (pour les villages de Vufflens, Chigny, Denens, Tolochenaz et Vaux)
  • Numéro de la permanence pastorale : 077 522 88 50

cliquer pour afficher la version imprimable