Lors du culte haut en couleur du 3 novembre dernier, les paroissiens ont eu le bonheur de découvrir les deux vitraux manufacturés par le maître verrier Pascal Moret.  Ceux-ci était déjà installés depuis ce printemps dernier.

À l’issue du culte, plusieurs ont écouté l’artiste raconter les menus détails qui ont présidés à leur confection; celui-ci avait pour mandat de proposer deux vitraux pour remplacer les plaques en plastique bleuâtre couvrant les deux ouvertures de part et d’autre dans le choeur. Il s’est inspiré des couleurs du vitrail central datant de 1622, en reprenant délicatement une partie de la frise de ce dernier. Les deux vitraux sont avantageusement mis en valeur par un éclairage indirect, parce que ceux-ci donnent sur le local des pompes. Se répondant l’un l’autre, les vitraux invitent à passer du chaos des formes à une plus grande harmonie. Les commentaires détaillés de l’artiste et les propos du pasteur Sandro Restauri lors de sa prédication auront permis, nous l’espérons, aux paroissiens présents ce jour-là de faire leur ces vitraux et d’esquisser désormais à leur tour un bout d’interprétation, que l’artiste verrier a voulu délibérément ouverte