Depuis quelques temps, les habitants de Vufflens n’entendent plus les cloches de leur église. Elles ont été déposées en ces premiers jours de novembre pour être réparées. Depuis les heures ne sont plus marquées, ni remarquées. Il faut s’habituer à ce silence, à cette absence. Devenues familière à l’oreille, elles faisaient partie non pas du paysage, mais bien de la vie et du quotidien sonore. Bientôt elles résonneront à nouveau, à Noël probablement … Et l’on s’en réjouira alors !
C’est que les cloches ne sont pas de simples objets d’art, témoins d’un temps ancien – la plus ancienne date de 1481, tout de même. Depuis des générations, elles propagent dans l’espace l’Évangile inscrit sur leur pourtour; le son des cloches a un impact dans le cœur profond des hommes et des femmes, petits et grands, et des maisons aussi : elles font résonner la bénédiction de Dieu dont nous avons tant besoin !
Voilà une bonne dynamique pour se préparer à entrer dans cette période froide de l’automne et approcher petit à petit les fêtes de Noël !