Tolophile – L’Ami qui aime… Tolochenaz– Vous l’aurez probablement remarqué, le nom du nouveau projet diaconal fait un clin d’œil à Théophile, l’Ami qui aime Dieu – le destinataire de l’Evangile de Luc qui figure tout au début de l’Evangile et du récit des Actes des apôtres.
Voilà une preuve que l’Evangile de Luc n’est pas lettre morte à prendre poussière sur l’étagère, mais qu’il se prolonge par les Actes, ceux des apôtres et de ceux qui sont à la suite de Jésus Christ jusqu’à ici et maintenant !

Justement revenons à Tolochenaz : Durant le mois de mars, Doris Walgenwitz, diacre stagiaire dans la paroisse, a sillonné le quartier de Tolochenaz sud pour aller à la rencontre des gens. Dans le but d’engendrer une activité en lien avec la spiritualité, elle a sonné à la porte d’une huitantaine de ménages inscrits comme protestants, en distribuant un questionnaire. Ces échanges ont créé des liens et ont mis en route des gens.
A la fin du mois de mars, elle a analysé les questionnaires rentrés et a rassemblé les avis recueillis lors de visites. Au début du mois d’avril, un petit comité s’est creusé les méninges pour cibler plus en détail des activités au service de tous et en lien avec la spiritualité. Voici quelques pistes qui émergent des questionnaires : Jeux/témoignage, café-partage-prière; table de midi; club enfant, marche méditative, échange de dessins d’enfants avec une paroisse à l’étranger; lectio divina; conférence sur un thème éthique; synergies avec des projets existants: Rencontre avec la bible et club Ortho; Ateliers intergénérationnels : contes, jeux d’échec,etc.
Les prochaines étapes du projet Tolophile consistent à en rendre compte au conseil paroissial, pour qu’il puisse définir la stratégie à long terme et établir des priorités: A partir de là, il s’agira de trouver des partenaires pour poser le cas échéant les premières pierres de l’édifice.
C’est un début encourageant ! Un grand merci à toutes les personnes qui ont donné leur avis ! Bon vent à Tolophile !