« La création de Dieu est très bonne »
Les femmes du Suriname ont préparé la liturgie de la journée
mondiale de prière 2018. S’inspirant de Genèse 1, elles font entendre leurs voix pour rappeler que les êtres humains sont responsables de la Création de Dieu et que leur devoir est d’en prendre soin. La signature, par plus de 180 pays, de l’accord sur le changement climatique doit maintenant s’accompagner de faits, tant de la part des gouvernements que du côté des particuliers.

La célébration est ouvertes à tout une chacun, femmes, mais aussi hommes, familles, enfants. Une collation sera servie à la salle paroissiale attenante.